Programme d’autoexclusion

Programme d’autoexclusion

Dès l’ouverture du premier casino québécois en 1993, la Société des casinos du Québec a mis en place un programme d’autoexclusion. Il s’agissait de l’un des premiers à être implantés en Amérique du Nord. Cette initiative a été reprise par d’autres casinos canadiens et américains.

Les joueurs qui en font la demande ont la possibilité de se voir interdire l’accès aux casinos du Québec et aux salons de jeux pour une période déterminée de trois mois à cinq ans. Le programme d’autoexclusion est confidentiel, gratuit et bilingue et l’inscription à celui-ci est irrévocable. Il est aussi offert aux membres d’Espacejeux.

Pour en savoir plus sur le programme, visiter notre site
Le jeu doit rester un jeu
.

Mise à jour : 19 mai 2016